le monde se fait et se defait 21

Le Monde se Fait et se Défait 2169x120cm

le monde se fait et se défait 2169x120cm

le monde se fait et se defait 20

Le Monde se Fait et se Défait 2050x103cm

le monde se fait et se défait 2050x103cm

le monde se fait et se defait 19

Le Monde se Fait et se Défait 1945x105cm

le monde se fait et se défait 1945x105cm

le monde se fait et se defait 18

Le Monde se Fait et se Défait 1888x69cm

le monde se fait et se défait 1888x69cm

le monde se fait et se defait 17

Le Monde se Fait et se Défait 1788x69cm

le monde se fait et se défait 1788x69cm

le monde se fait et se defait 16

Le Monde se Fait et se Défait 1688x69cm

le monde se fait et se défait 1688x69cm

le monde se fait et se defait 15

Le Monde se Fait et se Défait 1540x130cm

le monde se fait et se défait 1540x130cm

le monde se fait et se defait 14

Le Monde se Fait et se Défait 1469x30cm

le monde se fait et se défait 1469x30cm

le monde se fait et se defait 13

Le Monde se Fait et se Défait 1388x69cm

le monde se fait et se défait 1388x69cm

le monde se fait et se defait 12

Le Monde se Fait et se Défait 1288x69cm

le monde se fait et se défait 1288x69cm

le monde se fait et se defait 11

Le Monde se Fait et se Défait 1169x30cm

le monde se fait et se défait 1169x30cm

le monde se fait et se defait 10

Le Monde se Fait et se Défait 1088x69cm

le monde se fait et se défait 1088x69cm

le monde se fait et se defait 09

Le Monde se Fait et se Défait 988x69cm

le monde se fait et se défait 988x69cm

le monde se fait et se defait 08

Le Monde se Fait et se Défait 888x69cm

le monde se fait et se défait 888x69cm

le monde se fait et se defait 07

Le Monde se Fait et se Défait 788x69cm

le monde se fait et se défait 788x69cm

le monde se fait et se defait 06

Le Monde se Fait et se Défait 669x30cm

le monde se fait et se défait 669x30cm

le monde se fait et se defait 05

Le Monde se Fait et se Défait 569x30cm

le monde se fait et se défait 569x30cm

le monde se fait et se defait 04

Le Monde se Fait et se Défait 469x30cm

le monde se fait et se défait 469x30cm

le monde se fait et se defait 03

Le Monde se Fait et se Défait 388x69cm

le monde se fait et se défait 388x69cm

le monde se fait et se defait 02

Le Monde se Fait et se Défait 288x69cm

le monde se fait et se défait 288x69cm

le monde se fait et se defait 01

Le Monde se Fait et se Défait 188x69cm

le monde se fait et se défait 188x69cm

la source

La Source90x63cm

La Source90x63cm

le chaos

Le Chaos92x65cm

le chaos92x65cm

prendre l eau 10

Prendre l'Eau 1080x60cm

prendre l'eau 1080x60cm

prendre l eau 09

Prendre l'Eau 980x60cm

prendre l'eau 980x60cm

prendre l eau 1

Prendre l'Eau 190x60cm

prendre l'eau 190x60cm

prendre l eau 2

Prendre l'Eau 290x60cm

prendre l'eau 290x60cm

prendre l eau 3

Prendre l'Eau 390x60cm

prendre l'eau 390x60cm

prendre l eau 4

Prendre l'Eau 490x60cm

prendre l'eau 490x60cm

prendre l eau 5

Prendre l'Eau 5118x80cm

prendre l'eau 5118x80cm

prendre l eau 6

Prendre l'Eau 690x60cm

prendre l'eau 690x60cm

Serie Les Fils

série les fils

Serie « The world does and undoes itself »

The world, which is in perpetual movement, is made and dismantled at the mercy of human miseries and disorders of the planet. These human and animal migrations carry their share of hope and pain and leave in their wake traces of lives in reconstruction.
Cléo Robine develops a concept of wired architecture, composed of multi-coloured voluminous threads of different shapes and lengths on a vertical platform. The 15 paintings presented here show the movements of living beings and the traces that they impart in the environment. Some alter while others feed. Dispersions, regroupings, wanderings, the paths traveled, riding the surface of the nourishing earth and profoundly modifying its expressions. These paths, sometimes chaotic, are illustrated through the entanglement formed by the threads and their size. In the image of these fields of sliced ​​colors there's alternating emptiness and overpopulation. The weight of these works makes us experience the difficulties encountered, whereas the light, according to where the gaze is directed, intensifies the palpitations of this world by capturing its vibrations.

Through this striking living patchwork, worked like tapestry, the artist sketches a future in reinvention.


My threads
"Man has not woven the web of his life, he is only a thread of this web. Whatever he does on canvas, he does it himself". 1854 Geronimo

2010-2011 / series "Taking water"
The canvases bear imprints and traces left by the thoughts' disorder on the brain: old age, degeneration, dementia ... Connections are no longer made, language is disordered, the threads of memory intermingle in anarchic ways ... up to the omission of others and oneself. This is what I wish to retrace with the entire threads series.

2017 / series "The world is done and undone"

They witness the world sheltering us, of what does and undoes itself in line with the miseries of men and the disorders of the planet. These human and animal migrations carry their share of pain and hope leaving in their wakes traces of lives in reconstruction.

Série « Le Monde se fait et se défait »

Le Monde, en perpétuel mouvement, se fait et se défait au gré des misères des hommes et des dérèglements de la planète. Ces migrations humaines et animales charrient leur lot de douleurs et d'espoirs laissant dans leurs sillages des empreintes de vies en reconstruction.
Cléo Robine développe ici un concept d'architecture filaire, composé de fils multicolores aux sections et tailles différentes, assemblés en volume sur un plan vertical. Les 15 toiles présentes ici, témoignent des déplacements des êtres vivants et des traces qu'ils impriment dans l'environnement. Certaines altèrent tandis que d'autres nourrissent. Dispersions, regroupements, errances, les chemins parcourus rident la surface de la terre nourricière et en modifient profondément ses expressions. Ces parcours, parfois chaotiques, s'illustrent à travers l'enchevêtrement formé par les fils ainsi que leur taille, à l'image de ces champs de couleurs tranchées, alternant vacuité et surpeuplement. Puis le poids des œuvres nous fait ressentir les difficultés rencontrées, alors que la lumière, selon où le regard se pose, intensifie les palpitations de ce monde en captant ses vibrations.

Par ce saisissant patchwork vivant, travaillé comme une tapisserie, l'artiste ébauche un futur en réinvention.


Mes toiles de fils

« L'homme n'a pas tissé la toile de sa vie, il n'est qu'un fil de cette toile. Quoiqu'il fasse à la toile, il le fait lui-même. » 1854 Geronimo.

2010-2011 / Série « Prendre l'eau »
Les toiles portent les empreintes et les traces laissées par le dérèglement de la coordination de la pensée sur le cerveau : vieillesse, dégénérescence, démence sénile… Les connexions ne se font plus, le langage est désordonné, les fils de la mémoire s'entremêlent de façon anarchique… jusqu'à l'oubli des autres et de soi.

C'est ce que je veux retraduire dans toute la série de toiles à fils.

2017 / Série : « Le monde se fait et se défait »

Elles témoignent également du monde qui nous abrite, de ce qui se fait et se défait au gré des misères des hommes et des dérèglements de la planète. Ces migrations humaines et animales charrient leur lot de douleurs et d'espoirs laissant dans leurs sillages des empreintes de vies en reconstruction.